Blog du Syndicat d'initiative de Seraing - Syndicat d'initiative de Seraing

Aller au contenu

→ Une rue, une histoire : la rue de la Chatqueue

Syndicat d'initiative de Seraing


UNE RUE, UNE HISTOIRE : LA RUE DE LA CHATQUEUE



Vous y habitez depuis toujours, vous passez souvent par-là, vous y rendez visite à vos grands-parents, à des amis. Mais peut-être ignorez-vous tout du nom de cette rue ? Les origines et significations des noms de rue sont souvent méconnues.
Pour y remédier, le Syndicat d’initiative vous propose chaque semaine de revenir sur le nom d'une rue de Seraing et d'évoquer son histoire. Quelle est l’étymologie de ce terme bizarre qui intrigue bien des Sérésiens ? Présent dès le 15ème siècle sous la graphie « el chacawe », elle évoluera en « checowe » au 17ème siècle, en passant par « Checquewe », « Chequeue » et  « Chatqueue » au 18ème siècle. La tradition orale nous a transmis ce mot sous la forme wallonne de « al tchècowe ».

Mais d’où vient ce nom ?
Deux théories sont envisagées. Ce nom de lieu tire peut-être son origine de la présence de prêles, dite en wallon « cowe di tchèt », qui croissaient dans les prés voisins. Ces plantes appelées « queue du chat » en français dialectal affectionnaient particulièrement les lieux humides.

Selon une autre croyance, le nom wallon de ce lieu-dit, « tchècowe », est en fait la contraction de deux mots simples en un seul: tchèt et cowe. Le premier semble être une altération de « tcher » (thier). La situation topographique de l’endroit rend cette proposition vraisemblable. Un thier, désigne en effet un chemin à côte raide gravissant une colline. La montée vers Boncelles étant assez rude, il pourrait donc s’agir d’un thier. Il faut probablement y voir une précision du lieu : un morceau, un bout de thier, la « queue », comme il existe une « queue-du-bois ». De « tchèt-cowe », qui devait se traduire par thier-queue, une francisation erronée en a fait Chatqueue. C’est ainsi d’ailleurs qu’un lieu-dit « tchè-Colin », à Beyne Heusay, a été traduit par le cadastre local en Chat Colin.
Au 18ème siècle, le hameau est devenu suffisamment important pour former l’escadre (la division administrative) de la Chatqueue, dont les habitants se réunissaient au Chesne à Lisse pour procéder à l’élection de leur député au sein de la Communauté de Seraing.

Naissance d'un quartier
Au début du 20ème siècle, on dénombrait cinq moulins sur le ruisseau de Lize, dont le moulin Gobiet, devenu le moulin Boland.
Après les terribles inondations de 1926, des centaines de sinistrés durent être relogés d’urgence. L’administration communale récupéra sept-cents baraquements de bois installés dans les régions dévastées par la guerre de 1914. En quelques mois, un quartier sortit de terre. Le conseil communal attribua des noms bien champêtres aux rues de ce quartier-champignon : rue de la Bruyère, des Coquelicots, des Eglantines, des Fougères, ou encore des Jardins. Bien que qualifiés de provisoires, les baraquements devaient être habités jusqu’en 1965, soit quarante ans après leur installation.
Aujourd’hui, le dynamique quartier de la Chatqueue est prêt à affronter l’avenir.

On délimite la place de la Chatqueue entre la rue des Airelles et la rue de la Chatqueue, tandis que la rue de la Chaqueue relie cette place à la rue du Chêne.

Les histoires des noms de rue vous fascinent ? Au Syndicat d’Initiative, nous vendons l’ouvrage très complet de René Crine, En parcourant les rues de Seraing (7€). Nous mettons également en consultation le livre Les rues de Seraing : histoire, toponymie, folklore écrit par Eugène Dounan et Nicolas Pirson (1952).

Sources :
Crine R., En parcourant les rues de Seraing, p. 69.
Dounan E. et Pirson N., Les rues de Seraing, p. 129.
Moisse, M. Seraing, Ougrée, Jemeppe, Boncelles en cartes postales anciennes, p. 100.





Contactez-nous
Suivez-nous
Liens rapides
Newsletter
Syndicat d'initiative de Seraing - Tourisme - Ligne séparatrice
Syndicat d'initiative de Seraing - Tourisme - Ligne séparatrice
Syndicat d'initiative de Seraing - Tourisme - Ligne séparatrice
Syndicat d'initiative de Seraing - Tourisme - Ligne séparatrice
Rue du Val-Saint-Lambert, 243
4100 Seraing
info@siseraing.be
+32 4 336 66 16
Brochures
Réservation salle
Quoi de neuf ?
La ville de Seraing
Derniers événements
Contact
Mentions légales
Syndicat d'initiative de Seraing - Tourisme - Ligne séparatrice
 


   
© Copyright 2020 - Syndicat d'initiative de Seraing               Website crafted by              E-mage concept à Aywaille
Syndicat d'initiative de Seraing - Tourisme - Lien
Syndicat d'initiative de Seraing - Tourisme - Lien
Syndicat d'initiative de Seraing - Tourisme - Lien
Syndicat d'initiative de Seraing - Tourisme - Lien
Syndicat d'initiative de Seraing - Tourisme - Lien
Syndicat d'initiative de Seraing - Tourisme - Lien
Syndicat d'initiative de Seraing - Tourisme - Ligne séparatrice
Syndicat d'initiative de Seraing - Tourisme - Lien
Retourner au contenu