L'Église primaire - Syndicat d'initiative de Seraing

Aller au contenu
VISITE
L'ÉGLISE PRIMAIRE
Syndicat d'initiative de Seraing - Tourisme - Ligne de soulignement verte
Notre-Dame de l'Assomption, place Kuborn
Histoire
Plusieurs sources semblent indiquer que la première église de Seraing fut érigée au Xème siècle. L’on trouve des traces de l’existence d’une chapelle attachée au château Cockerill, ancienne résidences des Princes-Évêques de Liège, à partir du XIIIème siècle. L’on suppose d’ailleurs que sa tour, toujours présente, date de cette période.

À partir de 1406, il fut décidé que le père abbé de Saint-Jacques, à Liège, recevrait les bénéfices de la cure de l’église de Seraing, suite à la faillite de son abbaye bénédictine.

En 1729, sous l’impulsion du prince-évêque Georges-Louis de Berghes, le père abbé de Saint-Jacques de l’époque fut invité à construire une nouvelle église en lieu et place de l’ancienne chapelle du château. Celui-ci prit en charge l’édification du chœur et de la nef centrale. Les frais des travaux des nefs latérales et de leurs autels incombèrent quant à eux aux paroissiens. L’église, œuvre du maître maçon Paquay-Barbier, fut achevée en 1731. Elle est caractérisée par un style baroque assez sobre. Chose originale, Le chœur de l’église se trouve sous le clocher, inversement à ce qui se fait habituellement.  

Lors de la Révolution Liégeoise de 1793, horloges et cloches disparurent. Par les soins de la Ville et sur la suggestion d’un doyen, une restauration des façades a été entreprise en 2001 et une horloge (symbolisant le IIIème millénaire) a été placée sur le pignon. Elle actionne cinq cloches datant d’après la révolution. L’on raconte que les Allemands ne réussirent pas à les décrocher durant la confiscation de 1940-45 et les laissèrent donc en place.


Ornementation
Le maître-autel et son majestueux retable proviennent de l’église Saint-Jacques de Liège. Ils y ont été installés lors d’une restauration en 1864. Le Christ et les anges qui décorent l’autel sont des sculptures de l’école de Delcour. La toile, qui représente l’Assomption, date de 1868 et est due à l’artiste Chauvin. Parmi les personnages qui y figurent, on retrouve le doyen de l’époque, l’Abbé Lacasse, et la Supérieure des Sœurs Sainte-Marie de Namur qui étaient venus à Seraing à cette période pour s’occuper d’un hôpital puis d’écoles.

Les fonts baptismaux sont eux aussi remarquables : ils datent de la fin du XIème siècle.  Posés sur un quadrilatère de même périmètre que la cuve, un cylindre et quatre colonnes supportent une cuve ornée de sculptures chargées de symbolisme : quatre hiboux, aux angles et au pourtour un cloître roman aux colonnettes géminées. L’on peut y voir une métaphore du baptême, le sacrement de la victoire de la lumière sur les ténèbres.

Les orgues, classiques, sont datées de 1774. Elles sont l’ouvrage du facteur d’orgues liégeois François-Joseph Cralle. Elles sont cependant rarement utilisées en raison d’une mauvaise restauration.

Les statues sont faites de simple plâtre. On trouve les deux patrons mineurs, Sainte-Barbe et Saint-Léonard, ainsi que des représentations du Christ et de Marie à différents « mystères » (ou « révélations ») de leur vie. Dans la sacristie, une Sainte-Catherine de Sienne en bois rappelle une ancienne confrérie. De même facture, on trouve un Saint-Joseph. La chaire de vérité est également une œuvre remarquable et est due au sculpteur Alphonse de Tombay (XIXème siècle).

Les vitraux ont été placés en 2001 par la Maison Giusti de Neupré. Ils sont une sauvegarde du patrimoine. Le médaillon du Christ provient de l’église désaffectée de Saint-Antoine de la Troque.

Les informations reprises ci-dessus ont été trouvées au sein des archives du curé de l’unité pastorale de Seraing.
Syndicat d'initiative de Seraing - Tourisme - L'Église primaire
Syndicat d'initiative de Seraing - Tourisme - L'Église primaire
Contactez-nous
Suivez-nous
Liens rapides
Newsletter
Syndicat d'initiative de Seraing - Tourisme - Ligne séparatrice
Syndicat d'initiative de Seraing - Tourisme - Ligne séparatrice
Syndicat d'initiative de Seraing - Tourisme - Ligne séparatrice
Syndicat d'initiative de Seraing - Tourisme - Ligne séparatrice
Rue du Val-Saint-Lambert, 243
4100 Seraing
info@siseraing.be
+32 4 336 66 16
Brochures
Réservation salle
Quoi de neuf ?
La ville de Seraing
Derniers événements
Contact
Mentions légales
Syndicat d'initiative de Seraing - Tourisme - Ligne séparatrice
 


   
© Copyright 2020 - Syndicat d'initiative de Seraing               Website crafted by              E-mage concept à Aywaille
Syndicat d'initiative de Seraing - Tourisme - Lien
Syndicat d'initiative de Seraing - Tourisme - Lien
Syndicat d'initiative de Seraing - Tourisme - Lien
Syndicat d'initiative de Seraing - Tourisme - Lien
Syndicat d'initiative de Seraing - Tourisme - Lien
Syndicat d'initiative de Seraing - Tourisme - Lien
Syndicat d'initiative de Seraing - Tourisme - Ligne séparatrice
Syndicat d'initiative de Seraing - Tourisme - Lien
Retourner au contenu